Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 22:24
Des petites mains bien précieuses...Autant que l'étaient celles de cette petite dame, ancienne couturière, qui se recroqueville toujours dans son lit, sur son côté droit, auprès du mur. Cette dame, maintenant, elle est...là. Du matin au soir. On la pose ici ou ailleurs, comme un petit paquet; elle n'est pas encombrante cette dame, on pourrait en mettre deux comme elle dans son fauteuil roulant. En plus est est silencieuse. Pas gênante pour un sou.

Des petites mains bien précieuses que les nôtres, oui, dans un endroit comme celui- ci.
Parce que sans nos mains qui savonnent et  essorent le gant, qui mettent les changes et enfilent les pantalons, qui essuient les selles et brossent les dentiers, que seraient-ils? Peut-être  que les plus vaillants viendraient secourir les plus "lourds".* Certains mènent bien à table leur voisin en fauteuil roulant, alors? Lequel d'entre eux s'imposerait comme chef? Car dans toute communauté il faut un chef, la nature de l'homme le veut, c'est ainsi.

Aujourd'hui il y a eu des problèmes.
Des problèmes, d'équipe , d'éthique. Et des larmes.

Ce travail est passionant car humain, et vous prends au coeur.

-On va la coucher .
-Ah non pas possible ! il y a l'animation à 14h30.
-Ah bon?mais elle pourra dormir un peu quand même...Et puis il  faut la changer de toute façon!
-s'il faut tous les coucher et les changer  on sera jamais prêts.

Désaccord. Une collègue veut coucher les quelques personnes pour la sieste comme d'habitude. L'autre dit que non.
Bon. Et on change qui? Ceux qui pissent le plus? Ceux qui sont en fauteuil roulant?
Ceux qui ont des escarres aux fesses? Ou bien ceux qui le réclament seulement. C'est pas mal ça.  Bon, lui, il a été fait ** à 11h pas besoin de le changer de toute façon

Et Mme P. on la lève?
Ah moi je ne la lève pas.
Bon. Elle restera au lit aujourd'hui alors. Pourtant le docteur  a demandé qu'elle soit levée pour limiter les risques de fausses-routes. Mais bon. Après tout elle a mangé dans son lit des années entières cette dame.

Soupir.
En finalité, les résidents ont été couchés pour la sieste, changés, comme les autres jours (sauf le week-end) et sont arrivés à l'heure à l'animation.
En finalité, l'équipe aujourd'hui s'est morcellée, des questions abstraites, absurdes, inhumaines, se sont posées.
Deux collègues ont pleuré, et nous n'en étions pas loin non plus  en quittant le travail à 15h.

 

 















* dans le langage courant en institution, une personne "lourde" signifie qu'elle nécessite une prise en charge très importante. (Voir les GIR.)
**comprendre sa toilette à été faite à.

Partager cet article

Repost 0
Published by Celadone - dans printemps 2007
commenter cet article

commentaires